Moi, j’anticipe les conditions de ma fin de vie

Directives anticipées / Personne de confiance

… si je ne suis pas capable d’exprimer ma volonté (coma, perte des facultés intellectuelles), avoir rédigé mes directives anticipées et désigné une personne de confiance fera connaître sans ambiguïté mes souhaits ou mes volontés sur la conduite à tenir concernant ma fin de vie…

Cela permettra de guider les décisions médicales, d’éviter des conflits ou de donner à mes proches un poids trop lourd à porter lors des prises de décision me concernant…